Le mot du Président

Général Jacques Grenier

Le mot du Président

Je souhaite tout d’abord rendre hommage à mon prédécesseur le Général de division Jean-Pierre MEYER qui m’a passé le relais. Il a effectué deux mandats de trois ans à la tête de la Fédération et sous son impulsion nous avons élaboré et mis en œuvre une stratégie de « Valorisation de l’Artillerie et des Artilleurs » car il est clair que dans la situation actuelle, l’Artillerie et ses représentants, n’ont pas toujours la place qu’ils méritent dans un contexte politique, opérationnel et financier difficile.

Un autre aspect important de son action fut l’ouverture à l’international. Des protocoles d’entente ont été signés avec des fédérations étrangères amies : Italie, Suisse, Allemagne et Grande-Bretagne. Et c’est ainsi que nous nous sommes réunis à la Nécropole Italienne de BLIGNY - CHAMBRECY pour une journée internationale du souvenir en mémoire des Artilleurs de tous les pays morts pendant la première guerre mondiale. Il était apparu clairement au gré des célébrations du centenaire du premier conflit mondial que l’Artillerie n’était pas suffisamment mise à l’honneur alors qu’elle regroupait en 1918 environ 30% des effectifs, engagés sur tous les théâtres d’opérations.

A cette commémoration toutes les composantes de notre Arme étaient représentées : Les Etendards des Régiment d’Active avec le 40ème RA de SUIPPES, Régiment d’Artillerie de Brigade, le 1er RA de BOUROGNE, Régiment d’Artillerie Sol-Sol LRU de Division, le 54ème RA d’HYERES, Régiment d’Artillerie Sol-Air Mistral de Division, le 3ème RA de MAILLY et le 8ème RA de NANCY, représentaient les Régiments d’Artillerie dissouts.

Le 61ème RA de CHAUMONT, Régiment de renseignement était représenté par dix réservistes de la 5ème batterie.

N’oublions pas nos Amicales présentes : 40° RA / 240 RA – 61°/ 6°et 7° RA – 12° RA – 68° RAA – Amicale des Artilleurs de Picardie – Union des Artilleurs du Lyonnais et de sa Région.

Cette cérémonie exceptionnelle regroupant Artilleurs d’active français et Artilleurs amicalistes de cinq pays européens – Italie, Allemagne, Grande-Bretagne, Suisse et France - fut un temps fort et je souhaite qu’il serve d’exemple pour les relations internationales en Europe et dans le Monde.

Pour la première fois le « Prix de la Créativité » de la Fédération Nationale de l’Artillerie a été attribué en 2017 à une équipe d’élèves ingénieurs de l’Institut Universitaire de Technologie de TARBES pour leurs travaux, conduits en liaison avec le 35ème Régiment d’Artillerie Parachutiste, sur l’amélioration du système de transport héliporté pour le mortier de 120 mm RTF1. Ce prix sera reconduit en 2018 avec une remise des dossiers pour le 1er octobre.

En cette nouvelle année il nous faut continuer l’action de valorisation engagée et être vigilant pour la défense de notre Arme dans un contexte budgétaire qui n’est pas aussi « rose » qu’on essaye de nous le faire croire. Il faut aussi se battre pour que les Artilleurs d’active de haut rang aient leur place et toute la place dans l’organigramme de notre Armée de terre.

Je souhaite aussi avoir une pensée particulière pour tous les morts en opérations de l’Armée française, pour nos blessés qui souffrent dans leur chair en ayant rempli leur mission au service de la France.

Ajoutons que le Colonel JORDAN du 40ème RA est parti au levant avec un détachement de son régiment pour la relève de la Task Force WAGRAM et à cette occasion, nous lui souhaitons plein succès pour la réalisation de cette mission.

Pour terminer je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année et vous présente tous mes vœux de santé, de bonheur et de réussite professionnelle pour 2018. Vœux à partager avec tous ceux qui vous sont chers.

Et par Sainte Barbe : Vive la Bombarde !


Général de division Jacques GRENIER
Président de la Fédération Nationale de l’Artillerie