La FNA était présente aux cérémonies de Wagram 2013

La FNA était présente aux cérémonies de Wagram 2013

Par FNA
5 octobre 2013
La FNA était présente aux cérémonies de Wagram 2013 - FNA

Les 2 et 3 juillet 2013, se sont déroulées à l’École d’artillerie de Draguignan les traditionnelles journées de Wagram. La FNA était représentée par son président, le général Meyer, le colonel Desfourneaux et une délégation de quatre camarades venue de Lyon conduite par notre ami le Président Champagne.

Cérémonie du souvenir

En fin de matinée, le général Meyer, a déposé en compagnie du général Trégou commandant l’École d’artillerie, une gerbe au monument aux morts de l’artillerie et du train des Équipages, après avoir prononcé son allocution :

Allocution du général Meyer au monument aux morts de l’artillerie

« Une fois encore la communauté des artilleurs se trouve rassemblée pour la commémoration du 204e anniversaire de la victoire de Wagram, une habitude devenue une quasi tradition puisqu’elle remonte maintenant a une vingtaine d’années.
Mais au-delà de cet anniversaire, tout concourt ici, à l’École d’artillerie, à accomplir notre devoir de mémoire pour cette arme dont la devise « ultima ratio regum », nous rappelle qu’elle est une des plus anciennes et des plus glorieuses et qu’elle a toujours tenu une place importante voire primordiale dans les combats.
L’École à Draguignan qui depuis 37 ans maintenant, a vu passer une grande partie de ceux qui ont servi ou qui servent encore notre arme, est le carrefour le plus symbolique que l’on puisse imaginer pour l’artillerie car on y trouve l’intégralité des éléments constitutifs de sa mémoire.

  • le musée de l’artillerie et son extension qui seront inaugurés demain, constituent un ensemble de très grand intérêt que les efforts opiniâtres des autorités militaires et civiles, des conservateurs et responsables associatifs successifs ont fini par amener au niveau d’excellence que chacun lui reconnait.
    Ce musée retrace l’histoire de notre arme dans toutes ses composantes.
  • le mémorial de l’artillerie gravant dans le marbre la liste impressionnante de ses faits d’armes au travers des siècles et des continents et que l’on ne peut visiter sans une émotion à chaque fois renouvelée.
  • et enfin le monument aux morts de l’artillerie et du train des équipages rappelons le, face auquel nous nous trouvons, témoin de la souffrance et du sacrifice des combattants qu’il veut honorer.

C’est vers ces artilleurs que nos pensées vont ce matin, ceux qui ont donnés leur vie pour la France et ceux qui meurtris dans leurs chairs ont donne a la France une partie de leur vie.
Ces artilleurs sont tombés ou ont été blessés sur les champs de bataille héroïques comme celui de Wagram et d’autres tout autant héroïques, qui seront largement évoqués au cours de ces deux jours mais aussi au cours des dernières opérations extérieures que ce soit dans les Balkans ou plus récemment en Afghanistan et tout dernièrement au Mali.
Tous ici présents devant ce monument, artilleurs d’active et anciens de l’activité ou de la réserve qui à la fin de leur carrière ont rejoint les amicales, avons à l’esprit le nom d’une personne connue qui a accompli ce sacrifice qu’elle soit de nos familles, de nos connaissances ou de ceux que nous avons commandés au cours des actions militaires passées ou présentes.
Dans ce moment de reconnaissance et de respect, que ces Artilleurs qui sont morts ou qui ont souffert dans leur chair demeurent à jamais dans notre souvenir ».

< Toutes les publications