Irak : Les artilleurs français ont franchi le seuil des 600 missions

Irak : Les artilleurs français ont franchi le seuil des 600 missions

Par FNA, Laurent Lagneau
21 avril 2017
Irak : Les artilleurs français ont franchi le seuil des 600 missions - FNA

Ces dernières semaines, les artilleurs français de la Task Force Wagram, qui mettent en oeuvre 4 CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie de 155 mm) depuis une position située au nord de Mossoul, ont connu une activité intense, avec, en moyenne, pas moins d’une cinquantaine de missions effectuées en moyenne par semaine.

 

La tâche assignée à la TF Wagram consistait à appuyer, par des tirs de destruction et d’éclairement, la 9e Division irakienne dans sa manoeuvre visant à s’emparer du secteur de Badush, au nord-ouest de Mossoul, l’objectif étant d’encercler totalement la ville, où une offensive est en cours pour en déloger les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh).

 

Depuis la fin de cette manoeuvre d’encerclement, les demandes d’appui adressées à la TF Wagram ont été plus rares. Le compte-rendu des opérations publié par l’État-major des armées le 22 mars dernier a ainsi fait état de seulement 13 missions réalisées en appui de la 9e division afin de « sécuriser la zone de Badush. »

 

A priori, les jihadistes y sont encore actif car la TF Wagram a de nouveau été sollicitées à 27 reprises entre le 23 et le 30 mars. Selon l’EMA, les CAESAR ont effectué 22 missions de neutralisations (et 5 d’éclairement) dans le cadre d’une « effort » sur les « points de franchissement du Tigre et dans les collines surplombant la région de Badush, zone refuge de combattants de Daesh. »

 

C’est ainsi que, depuis leur déploiement près de Mossoul, en septembre 2016, les artilleurs français ont franchi le seuil symbolique des 600 missions effectuées au profit des forces irakiennes. En décembre, le cap des 200 missions avait été franchi.

 

Lors d’une mission d’artillerie, il est possible de tirer plusieurs dizaines de munitions. Ainsi, le 13 mars, l’EMA indiquait que la TF Wagram avait consommé plus de 160 obus pour répondre à 7 sollicitations des forces irakiennes. Au doigt mouillé, on peut estimer que les CAESAR ont tiré plus de 10.000 fois au maximum au titre de l’opération Chammal.

 

Source

< Toutes les publications