Intervento del Presidente SZ. ANARTI TORINO a Lione

Intervento del Presidente SZ. ANARTI TORINO a Lione

Par FNA, Général Ipifanio Pastorello - Presidente dell’ A.N.Art.I.di Torino
9 avril 2016
Intervento del Presidente SZ. ANARTI TORINO a Lione - FNA

Mesdames et Messieurs bonjour,

Je voudrai remercier le Général Meyer et le Général Viglietta pour avoir donner naissance à cette rencontre. Je remercie cordialement le Président Curtil pour la généreuse et cordiale collaboration par rapport à l'organisation de la chose. Un salut cordial à toutes les Autorités présentes, aux Associations aux artilleurs et au chœur de Lyon qui se sont unis à nous en cette journée qui établit un accord d'amitié et de collaboration entre la Section A.N.Art.I de Turin et l'Union des Artilleurs Lyonnais et de la Région (U.A.L.R.) de Lyon.

Signore e Signori Buongiorno

Desidero ringraziare il Gen. Meyer ed il Gen. Viglietta per aver dato origine a questo incontro. Ringrazio cordialmente il Presidente Curtil per la cordiale e generosa collaborazione relativa all’organizzazione. Un cordiale saluto a tutte le Autorità presenti, alle Associazioni agli artiglieri ed al coro di Lione che si sono uniti a noi in questa giornata che sancisce un accordo di amicizia e collaborazione tra la Sezione A.N.Art.I. di Torino e l’ UNION DES ARTLLEURS DU LIONNAISE E DE LA REGION (U.A.L.R) di Lyon.

 

Ce matin nous avons fait nos hommages aux morts de la 1° Guerre Mondiale enterrés au cimetière de la Guillotière et splendidement gardés par un magnifique Monument. Merci à tous ceux qui s'occupent de s'en prendre soin. Nos hommages sont naturellement tournés également vers les morts français et italiens du passé et présent.

Questa mattina abbiamo portato il nostro omaggio ai Caduti italiani della 1^ Guerra Mondiale sepolti nel cimitero della Guillottièr e splendidamente custoditi da un magnifico Monumento. Grazie a tutti coloro che se ne prendono cura. Il nostro omaggio naturalmente è esteso a tutti i Caduti francesi e italiani passati e recenti.

 

Je veux rappeler qu'en 1918, 25.000 soldats italiens encadrés dans le Deuxième Corps d'Armée commandé par le Général Alberico ALBRICCI, furent envoyés en France, en guerre avec l'Allemagne, pour rendre l'aide reçue par les alliés, en novembre 1917, après Caporetto. En mai le Deuxième Corps d'Armée se déploie dans la vallée de Bligny causée par une importante attaque de surprise de la part des allemands.

Voglio ricordare che nel marzo 1918, 25.000 soldati italiani, inquadrati nel II Corpo d’Armata comandato dal Gen. Alberico ALBRICCI, furono inviati in Francia, in guerra con la Germania, per ricambiare l’aiuto ricevuto dagli alleati, nel novembre 1917, dopo Caporetto. A maggio il II C. d’A. viene schierato nella sacca di Bligny provocata da un poderoso attacco tedesco di sorpresa.

 

Les soldats italiens combattirent et résistèrent courageusement dans celle qui fût appelée La Bataille de Bligny et acquittèrent avec un énorme sacrifice leur devoir en arrêtant, avec une efficace collaboration de l'Artillerie, l'avancée allemande vers le point stratégique d'Epernay. L'immédiate contre-attaque française contraint les allemands à se rendre le 11 novembre suivant

I soldati italiani combatterono e resistettero coraggiosamente in quella che fu chiamata la Battaglia di Bligny ed assolsero con immenso sacrificio il loro compito arrestando, con un efficace contributo dell’Artiglieria, l’avanzata tedesca verso il punto strategico di Epernay. L’immediata controffensiva francese costrinse i tedeschi alla resa l’11 novembre successivo.

 

Le résultat des pertes pour les soldats italiens fût très grave : environ 5.000 morts ( la plupart enterrés au Cimetière Militaire Italien de Bligny ) et 4.000 blessés.

À la fin du combat le Général Pétain conclut ainsi son éloge au Général Albricci :

«  L'Italie peut être fière du Général Abricci et des troupes qui, sous ses ordres, ont combattu victorieusement sur le sol de la France »

Il bilancio delle perdite per i soldati italiani fu gravissimo: circa 5.000 caduti (in maggioranza sepolti nel “Cimitero Militare Italiano di Bligny”) e 4.000 feriti.

Al termine del   conflitto il Gen. Pètain così concludeva il suo elogio al Gen. Albricci:

“L’Italia può essere fiera del Generale Albricci e delle truppe che, sotto i suoi ordini, hanno combattuto vittoriosamente sul suolo della Francia”

 

C'est dans cet esprit de collaboration etcompte tenu du PROTOCOL D’ENTENTE entre la Fédération Nationale des Artilleurs française (FNA) et l’Associazione Nazionale Artiglieri d’Italia (A.N.Art.I.), signé à Rome le 3 avril 2014, que nous nous apprêtons aujourd'hui à souscrire avec nos camarades artilleurs de l'U.A.L.R. un pacte d'amitié dans le but d'accroître notre connaissance réciproque, développer des échanges professionnels et culturels, participer à des manifestations en France et en Italie,

In questo spirito di reciproca collaborazione e tenuto conto del PROTOCOLLO DI INTENTI tra la Federazione Nazionale degli Artiglieri Francese (F.N.A.) e l’Associazione Nazionale Artiglieri d’Italia( A.N.Art.I.) firmata a Roma l’11 novembre 2014, ci apprestiamo oggi a sottoscrivere con i nostri compagni artiglieri dell’ U.A.L.R. un patto di amiciziaallo scopo di accrescere la conoscenza reciproca, sviluppare scambi professionali e culturali e partecipare a manifestazioni in Francia ed in Italia,

 

VIVE LA FRANCE, VIVE L’ITALIE, VIVE L’ ARTILLERIE

< Toutes les publications