Des blessés français en Irak et au Mali: motus et plaies (re)cousues [Ouest-France]